11/06/2020

Le 15 mars 2020, les citoyens de Troarn et Bures-sur-Dives ont choisi d’élire, au premier tour des élections municipales, la liste « Ambition citoyenne et solidaire ». Cela aurait dû donner lieu à l’élection du maire et de ses adjoints cinq jours plus tard, mais la crise sanitaire du coronavirus en a décidé autrement.
Ainsi, pendant deux mois, une délégation spéciale, mise en place par la préfecture après la dissolution de Saline (commune nouvelle qui unissait Troarn et Sannerville – lire ci-contre l’article sur Sannerville), a perduré.
Deux mois d’une longue attente, où les nouveaux élus n’ont pas pu prendre leur fonction et n’avaient aucun pouvoir d’intervention au sein de la commune. « Une situation frustrante et ambiguë qui n’a pas été vécue de gaieté de cœur », souligne Christian Le Bas, tête de la liste vainqueur et donc probable futur maire.
« Étape par étape »
Le premier conseil municipal de Troarn, qui aura lieu ce lundi à huis clos à 18 h, pour élire le maire et ses adjoints, sonne la fin de cette période d’incertitude. Il ouvre une nouvelle étape essentielle pour la commune qui va pouvoir, enfin, retrouver son fonctionnement démocratique.
*Le prix coûtant constitue le seuil de revente à perte, affecté d’un coefficient de 1,10 conformément à la loi Egalim.
Profitez-en
Offre valable du 11 au 13 Juin 2020 uniquement dans les magasins participants. Voir conditions et liste des magasins sur magasins-u.com.

Ce conseil municipal est aussi synonyme de projets pour soutenir les associations, faciliter les déplacements, que ce soit à travers le covoiturage ou la sécurisation des déplacements à vélo, ou encore pour promouvoir les commerces de proximité. « Nous mettrons tout en œuvre pour permettre aux enfants de reprendre le chemin de l’école dans les prochains mois, dans les meilleures conditions possible. Nous prendrons également soin de nos aînés, particulièrement touchés par la crise ces derniers mois ».
« Nous construirons tous ces projets étape par étape, dans le cadre budgétaire qui est le nôtre, pour accroître l’attractivité de notre commune et lui donner une nouvelle impulsion. Autant de projets que nous construirons, dans la concertation et la transparence, pour faire vivre cette ambition citoyenne et solidaire dans notre commune », conclut Christian Le Bas.