21/01/2021

Mes chères concitoyennes, mes chers concitoyens,

Après une année 2020, particulièrement éprouvante à bien des égards, marquée par une crise sanitaire mondiale, 2021 s’ouvre en nourrissant l’espoir de meilleurs présages.

Une nouvelle année que nous espérons plus sereine pour chacun d’entre nous mais également pour notre commune.

Une nouvelle année qui est aussi l’occasion de faire une rétrospective sur ce que nous avons vécu en 2020, pour mieux imaginer l’avenir qui s’ouvre devant nous.

Nous vivons, en effet, des temps difficiles et nous traversons une crise d’une ampleur inégalée.

Après que Troarn ait tenté l’aventure de commune nouvelle pendant 3 ans, elle a retrouvé son lit comme une rivière après la crue. Et comme chaque évènement météo de ce genre, les conséquences et les inconnues se réveillent.
En cette année 2020, Troarn devait renaitre de cette période troublée par cette aventure contrariée. C’est dans cette situation inédite que notre équipe a pris ses fonctions le 25 mai dernier, 3 mois après notre élection. A cette époque nous n’imaginions pas que le diagnostic que nous laissait la délégation spéciale, qui avait pour tâche de garder notre commune pendant ces longs mois, serait si brutal.

Je peux vous dire aujourd’hui que le doute et l’inquiétude étaient de mise à la remise de leur copie.

Mais voilà, nous étions en place. Il fallait prendre le souffle du boulet que nous recevions et agir, Agir vite dans l’intérêt de nos concitoyens et de notre commune. Dès ces premiers instants, l’aventure était forte puisque nous allions être obligés de nous renier sur le chapitre finances. Nous avions écrit dans notre campagne « au 31 décembre 2019, les finances de Saline étaient redressées » … C’était sans compter sur 6 mois de carence, l’arrivée de la Covid et les conséquences d’un divorce pour lesquelles, vous le savez tous, aucunes règles n’étaient établies.
La première marche à passer était déjà haute. La hausse d’impôts nous revenait comme un boomerang.

Après bien des réunions avec les services de l’Etat, la seule réponse que nous obtenions face à cette situation, était qu’il fallait faire preuve de courage politique…A cet instant précis, vous vous sentez bien seul mais vous devez prendre une décision, Une décision douloureuse mais nécessaire pour notre autonomie, notre indépendance et notre survie.

Après cette première épreuve, d’autres obstacles sont venus s’ajouter au début de notre mandature.
Troarn et son Plan Local d’Urbanisme (PLU), toute une histoire semée d’embûches, de controverses, d’hésitations, et voir même de chaos. Alors que celui-ci avait été validé par Caen-La-Mer en décembre 2019, celui-ci trébuchait de nouveau avec l’arrivée de la Covid 19 annulant la réunion publique qui devait se tenir en août 2020. 
Par la suite, un arrêt brutal par les services de l’Etat est venu remettre en cause son application pour des problèmes de traitement d’eaux usées, une situation qui perdure depuis des années mais qui est sortie au grand jour. Notre zone d’activité est également dans le viseur. Un de ses acteurs mobilise tous les regards. Celui-ci veut grandir, pousser les murs et créer des emplois essentiels au rayonnement de notre commune. Mais notre zone d’activité a des faiblesses structurelles qu’il faut réparer.
En plein mois de juillet, il a fallu se retrousser les manches, frapper à toutes les portes pour mettre en exergue l’urgence des faits. Notre réactivité a permis d’engager de nombreuses actions pour répondre aux pressions fortes d’une demande économique.
En ce début d’année, les solutions sont en phase d’être trouvées. Parmi les acteurs sollicités, Caen-La-Mer a pris l’engagement fort d’investir 3.5 millions d’euros sur le territoire de la commune afin de réparer nos réseaux d’eaux usées et pluviales qui font partie de la cause du point de blocage. 2021 devra permettre de réaliser un travail d’études, de réflexions et de calages avec l’ensemble des acteurs pour engager des solutions aux problèmes posés aujourd’hui sans oublier de regarder vers l’avenir. Nous espérons que tous ces travaux permettent le déblocage des services de l’Etat afin de valider notre Plan Local d’Urbanisme au 1er semestre 2021 qui se trouve aujourd’hui à l’arrêt.

En 2021, nos relations avec Caen-La-Mer doivent également s’intensifier. Alors qu’elle maitrise deux compétences essentielles pour notre commune, la voirie et les Espaces Verts, le reflet de leurs actions nous impacte directement. Ainsi, là, aussi, nous espérons du changement en ce début 2021 et nous y serons particulièrement attentifs.

Enfin, notre début de mandature a également dû faire face à la crise sanitaire. Notre commune devait fonctionner avec le fameux Covid pour ne pas changer. Avec les balbutiements des protocoles, nous avons dû gérer nos écoles et nos personnels associés. La tâche ne fut pas des plus simples mais en réunissant tous les acteurs, nous avons réussi à faire fonctionner nos établissements.

Le service d’aide à domicile et le CCAS ont été particulièrement touchés. Les contraintes sanitaires ont pesé lourd sur le fonctionnement et les plannings, dans un contexte d’une population à risque. Mais encore une fois, la pugnacité des équipes a permis de maintenir la proximité auprès de nos personnes âgées.
A ce titre, je tiens à remercier l’engagement de l’ensemble des acteurs qui a permis que cette période se déroule au mieux.
Du point de vue sanitaire, 2021 repart comme s’est terminé 2020 et nous devons continuer d’assurer la continuité des services pour tous nos citoyens, des plus jeunes aux plus âgés.
Pour assurer cette continuité et cette qualité de service, la santé budgétaire de notre commune est essentielle. Les 7 derniers mois qui se sont écoulés ne nous ont laissé aucune marge de manœuvre à ce sujet. Il a fallu coûte que coûte maintenir l’équilibre face aux multiples imprévus que vous connaissez. La rigueur maintenue n’a pas été chose facile et n’a pas permis le fonctionnement des activités avec la fluidité et la facilité comme nous l’aurions souhaité. Mais voilà il fallait tenir ce cap incontestablement, rester dans les rails même si certaines demandes sans suite ont pu porter ombrage.
Cependant, notre investissement pour notre commune a permis que ces derniers 7 mois posent des bases solides pour aller de l’avant. Le précieux travail des différentes commissions a permis de lancer des travaux essentiels que ce soit le scolaire, l’urbanisme, les finances, la communication, la vie sociale, la culture, les sports, les travaux. A ce titre, notre « job dating » fut un point marquant de notre capacité d’agir au service des autres.

2021 s’ouvre à nous et devra nous permettre de construire avec vous notre projet de territoire dans le cadre de notre mandat et pour l’avenir de Troarn et Bures sur Dives. Nous devrons analyser tous les projets en cours mais également les ambitions pour demain. Il faudra à la fois penser au présent et au futur.
Le contour de ces grands projets avait sillonné notre programme sous forme de coup de crayon. 2021 doit permettre de les préciser toujours dans la consultation afin que chacun d’entre vous puisse faire entendre sa voix.
2021 devra être cette année de réflexion, de consultation mais également de choix, de prises de décisions pour que notre mandature permette de répondre à vos attentes et à vos besoins.
En 2021, nous nous appuierons sur nos forces vives essentielles pour faire rayonner notre territoire. Ce sont les sportifs, les associations dont nous ne soulignons jamais assez le bien qu’elles représentent entre les communes, entre les citoyens, entre les quartiers et entre les générations.
2021 doit être le point de départ de cette ouverture vers les autres pour l’écoute, le partage, l’information, les prises en considération. Avec les commissions de quartiers, qui sont prêtes à être mises en place, nous vous offrons un nouveau cadre d’expression et de participation à la vie communale au plus près de chez vous.
Aller vers les autres, créer du lien est essentiel et indispensable afin de capter les vraies attentions, vos besoins et faire en sorte qu’en tant qu’élus nous puissions en être le relais.

Je tiens à adresser mes remerciements sincères à tous les professionnels du Service Public qui ont garanti une continuité et qualité de services dans notre commune malgré les nombreuses contraintes.
A toutes et à tous, je vous souhaite une excellente année 2021.

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.

Labels