Ne plus utiliser de pesticides

Depuis le 1er janvier 2017, les pesticides sont interdits dans l’espace public et depuis le 1er janvier 2019 pour les particuliers.
cette décision offre de nombreux avantages :
- Préserver la santé de la population ; les désherbants et insecticides de synthèse sont connus pour leur caractère cancérigène et mutagène
- Préserver l’environnement, notamment le sol et la ressource en eau ;
- Favoriser la biodiversité : les communes qui ont stoppé l’utilisation de pesticides depuis plusieurs années constatent le retour d’espèces végétales (bleuets, orchidées sauvages …) mais aussi de certains insectes (coccinelles, papillons, chrysopes…). De même, certaines familles d’oiseaux font leur réapparition.
 
Mais elle permet aussi de porter un autre regard sur la nature…….
Il n’y a pas de « mauvaises » herbes, mais des plantes qui poussent à des endroits qui nous dérangent ou que nous croyons concurrencer nos légumes.
Lorsqu’on y regarde de plus près, ces « herbes » sont souvent des plantes médicinales pour nous soigner, ou mellifères pour les abeilles ou papillons, ou nourrissantes pour les oiseaux.
 
C’est pourquoi nous pouvons accepter quelques fleurs jaunes sur nos trottoirs ou aux pieds des murs.
D’ailleurs, à Caen, une association aide les citoyens à fleurir les pieds de mur avec des espères choisies. Nos trottoirs seront moins tristes.? D’ailleurs, dans plusieurs communes des habitants s’organisent pour embellir leurs trottoirs. Près de chez nous, le CREPAN à lancé une opération pour végétaliser les pieds de mur. Nous pouvons nous en inspirer….. pour en savoir plus
 
Et pour plus de conseils sur la non utilisation de pesticides :
https://www.caenlamer.fr/content/la-communaute-urbaine-caen-la-mer-sengage-pour-un-territoire-sans-pesticide


Labels